«Condamner un homme à mort n’aurait jamais dû être mon affaire…»

Un procureur américain, qui a injustement plaidé la condamnation d’un innocent à la peine capitale, a publié une poignante lettre d’excuses. Au-delà de l’émotion, cette tribune remet en cause tout le système judiciaire américain.

Source: www.liberation.fr

See on Scoop.itDGEMC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s